Les VTC, avantages et inconvénients

Diminutif du vélo tout chemin, le VTC fait partie des catégories de vélo qui existe aujourd’hui. En ville ou à la campagne, pour un usage quotidien ou occasionnel, pour un long chemin ou balade courte, le VTC, par rapport à d’autres catégories se caractérise pour sa polyvalence. Cette polyvalence est obtenue pour mettre à disposition de ceux qui ont opté pour le choix VTC un panel d’avantages au détriment de quelques inconvénients.

Le VTC : de quoi parle-t-on exactement

Le VTC ou vélo tout chemin, bien qu’il soit plutôt méconnu par rapport au VTT ou vélo tout terrain, constitue une alternative bien pratique à ce dernier. Mais il n’est pas rare de voir certaines personnes qui ont tendance à confondre VTC et VTC. Donc, pour être plus précis, le VTT est surtout destiné pour sortie hors sentiers battus alors que le VTC, comme son nom l’indique est un vélo qui s’adapte parfaitement à tous les chemins tracés. La différence est que le vélo tout chemin n’est pas conçu pour une conduite en chemin et sentier accidenté. A vrai dire, le VTC s’agit d’une sorte d’hybride sachant que celui-ci est le parfait compromis entre vélo de route et vélo tout terrain. Au niveau caractéristique, le vélo tout chemin est équipé d’un guidon droit et élevé, ce qui permet à son propriétaire de le conduire en adoptant une position droite, pas comme avec les vélos de route. Doté d’une selle suspendue plus large, d’une fourche suspendue, il offre à son conducteur un confort optimal de conduite. D’autre part, il dispose également de grandes roues. Ses pneus sont plutôt larges pour une parfaite adhérence. Avec un vélo tout chemin, le conducteur peut facilement négocier les côtes grâce aux nombreuses vitesses dont ce vélo dispose.

Les avantages du VTC

D’abord, grâce à sa forte polyvalence, le vélo tout chemin peut s’adapter à une utilisation plus variée, quel que soit le besoin de son propriétaire. Donc, que ce soit pour une conduite sur des voies vertes, ou pour une conduite à la campagne, ou pour une conduite pour les éventuels déplacements en ville, ou pour une conduite sur route, le vélo tout chemin peut s’adapter à tout le monde. Qui plus est, il est aussi très confortable que le VTT, surtout lorsque le conducteur est sur route. D’autre part, le VTC peut accueillir différents accessoires pour le rendre encore plus pratique et bien évidemment afin de renforcer son côté hybride. Il est donc possible de l’assortir de porte-bagages, de porte-bébés, de garde-chaîne, d’un amortisseur de seille, d’un panier pour les courses et ainsi de suite. Grâce à sa fourche télescopique et son cadre plutôt rigide, en plus d’être confortable, il est très facile à manipuler. Puis, grâce à ses suspensions, et système d’amortissement, le VTC est conçu pour amortir les chocs, c’est pourquoi il peut s’adapter à tout type de chemins.

Les inconvénients du VTC

Le principal inconvénient du vélo tout chemin se situe au niveau de sa robustesse. Bien que ce vélo s’adapte parfaitement sur tout type de chemin, on constate qu’il est moins robuste que le fameux vélo tout terrain. Du coup, il est plutôt destiné à un usage soutenu et bien sûr au loisir occasionnel. En plus d’être moins robuste, son caractère hybride le rend plus lourd surtout lorsqu’il est équipé de différents accessoires. Il est donc devenu plus difficile de négocier les pentes trop raides, que ce soit en montée comme en descente. En plus de cela, il n’est pas destiné pour aller très vite, que ce soit sur une route goudronnée ou à la campagne. Bien sûr, il est possible de changer ses pneus pour des plus minces mais difficilement.

Les VTT électriques, avantages et inconvénients
Les vélos de route pour quelles utilisations ?