Les règles de sécurité à respecter pour un voyage à vélo

Pour le plaisir des sens, pour partir à la découverte des sublimes endroits, pour prendre gout à des défis sportifs, pour rencontrer en personne différents habitants, pour voyager vert et économique…, nombreuses sont les raisons qui poussent les gens à voyager à vélo. Loin d’être uniquement destiné aux sportifs confirmés, le cyclotourisme permet à tout le monde de voyager autrement. Mais pour que tout se déroule à merveille, il convient de suivre scrupuleusement les règles de sécurité pour un voyage à vélo.

Se munir des équipements de sécurité pour le vélo

On sait tous à quel point circuler à vélo en toute sécurité n’est pas une chose aisée, que ce soit en ville, à la campagne et surtout durant un voyage à vélo. C’est pourquoi, avant de prendre gout à cette façon de voyager, il convient de connaitre par cœur les différentes règles de sécurité vélo et de les suivre à la lettre. Que vous soyez un cycliste débutant ou chevronné, sur votre vélo, vous n’êtes jamais à l’abri de toute sorte d’accidents. Pour privilégier la sécurité durant votre périple à vélo, vous devez commencer par munir de certains équipements de sécurité pour votre bécane. En effet, il s’agit ici d’une étape que ne devez jamais mettre de côté quelques jours ou même des semaines avant le jour du départ.

Votre sécurité en tant que cycliste commence bien évidemment par votre visibilité sur la route, le jour comme la nuit. Dans ce cas, vous êtes dans l’obligation d’équiper votre vélo des dispositifs rétroréfléchissants (rouge à l’arrière, orange les pédales et deux oranges latéralement), notamment pour être facilement repérable par d’autres usagers. Pensez aussi à le munir d’un feu avant de couleur blanche ou jaune selon vos besoins, sans oublier le feu rouge à l’arrière. Ensuite, une signalisation sonore audible à 50 mètres minimum comme le klaxon… est à ne pas oublier. Quand au système de freinage, celui-ci revêt bien évidemment d’une importance capitale pour votre sécurité. Vous devez dans ce cas veiller à ce que chaque roue de votre vélo soit équipée d’un dispositif de freinage puissant efficace. Afin d’éviter qu’une voiture vous frôle, n’hésitez pas à équiper votre vélo d’un écarteur de danger.

Privilégier les équipements de sécurité pour le cycliste

Même si le port du casque n’est pas obligatoire, notamment pour les personnes plus de 12 ans, sachez que c’est un principe de base en cyclisme. Il est donc fortement recommandé de porter du casque, surtout lorsque vous désirez voyager à vélo. Pour être plus précis, porter un casque réduit de 80% l’ampleur des traumatismes crâniens. De préférence, miser les casques à coque rigide pour vous protéger efficacement en cas de chute. Ensuite, vous devez également porter une tenue claire, de préférence une tenue de vélo doté d’une bande réfléchissante visible dans le noir. Si vous prévoyez de rouler la nuit ou si vous êtes surpris par la nuit en chemin, pensez à un gilet de sécurité réfléchissant. Le port d’une paire de gants de vélos est aussi indispensable, non seulement pour accentuer le confort de conduite, mais aussi pour vous protéger en cas de chute qui risquera de râper la paume de votre main. Les lunettes, quant à elles, sont conçues pour vous protéger du soleil, mais également des projections de petits insectes.

Adopter un bon comportement sur la route

Avant tout, il convient de savoir que les règles de circulation du Code de la route concernent tous les usagers, dont le cycliste bien évidemment. Afin d’éviter les amendes et surtout pour vous mettre en sécurité, vous devez respecter scrupuleusement le Code de la route. En tant qu’usager vulnérable, vous devez vous positionner sur les aménagements cyclables. Puis, vous êtes aussi obligé de rouler à droite tout en étant prévisible et en gardant la ligne. Si vous souhaitez tourner, tendez votre bras (à gauche ou à droite) pour indiquer aux autres usagers que vous allez tourner. Bien, pour un cyclotourisme, vous roulez toujours en groupe, c’est-à-dire plus deux personnes et plus. Dans ce cas, sur la route, veuillez rouler à deux de front maximum et en file indienne la nuit. Ensuite, veuillez également instaurer une bonne communication au sein de votre groupe. Et enfin, restez toujours concentré sur la route tout en étant vigilant. Anticipez le comportement de chaque usager.

Quelle destination choisir pour son voyage à vélo ?
Vivre des vacances sportives