Les vélos de route pour quelles utilisations ?

Si auparavant, le vélo de route ou de course n’était destiné qu’aux cyclistes professionnels lors des grandes compétitions, comme le Tour de France bien sûr, aujourd’hui, tout le monde peut s’offrir ce genre de vélo. C’est parce que le cyclisme est actuellement devenu un sport accessible et qui s’accompagne en effet d’une cascade de bienfaits.

Le vélo de route : de quoi parle-t-on exactement ?

Comme son nom l’indique, ce genre de vélo est destiné spécialement à ceux qui sont adeptes du cyclisme sur asphalte. Le vélo sur route est dans ce cas doté d’une capacité de rouler sur tout type de route goudronnée, que ce soit sur une route plate, ou pour une montée et descente comme en montagne. Pour aller plus loin, ce fameux vélo, bien qu’il soit surtout destiné à la compétition de cyclisme, est également incontournable pour s’entrainer, notamment pour un entrainement cardio pour rester au top de la forme, pour se déconnecter des pressions et des stress quotidiens. On peut également l’utiliser pour le plaisir et pour s’amuser, par exemple pour faire une sorte vélo entre familles, collaborateurs, amis et ainsi de suite… Très maniable et léger, le vélo de route est doté d’une capacité de s’adapter pour les longs trajets sur l’asphalte. Qui plus est, son efficacité est particulièrement considérable et que ses dénivelées ne posent aucun souci particulier pour le vélo. Et comme il s’agit ici d’un vélo spécifiquement destiné pour la conduite sur route, son seul bémol est qu’il peut être en difficulté sur les autres types de terrain. Eh oui, ce n’est pas un VTT, mais un vélo sur route ! Il est donc à éviter d’opter pour ce type de vélo pour les balades en natures, et ainsi de suite. En plus de cela, le vélo sur route n’est pas assez confortable pour le cycliste.

Quelques caractéristiques du vélo de route

Le vélo sur route se distingue des autres types de vélo pour sa grande légèreté (notamment un poids moins de 10 kg), grâce au matériau dont il est conçu comme l’aluminium (à la fois léger, solide et rigide) et la fibre de carbone (beaucoup plus léger que l’aluminium et qui absorbe mieux les chocs). Offrant très peu de prise de vent, le vélo demande moins d’efforts, ce qui permet au cycliste de préserver physiquement tout en misant sur la vitesse. D’autre part, il se particularise également pour son guidon recourbé sa selle et ses roues étroites. Ses pneus sont très minces, ce qui minimise le frottement avec le sol. Il offre également 18 vitesses à son propriétaire avec au moins 2 plateaux.

Les différents types de vélo de route

Si vous souhaitez miser sur le choix velo route, il convient de vous poser au préalable les bonnes questions, notamment sur l’utilisation que vous désirez en faire… En général, le vélo de route se décline en plusieurs modèles qui s’adaptent à différentes utilisations. Parmi les différents modèles les plus courants, nous pouvons par exemple citer le vélo de compétition vous permettant une position très allongée, idéale pour gagner de la vitesse. Cette catégorie, comme son nom l’indique, est destinée aux compétiteurs. Ensuite, il y a le fameux cyclocross, une sorte d’hybride entre vélo de route bien évidemment et VTT. Il est également aux compétiteurs, mais aussi pour les grands passionnés du cyclisme pour s’entrainer. Le Gravel, quant à lui est le type de vélo de route qui combine route et chemin, c’est-à-dire se situant entre un vélo de route et un cyclocross. D’autre part, il y a également le triathlon, la version la plus aérodynamique des vélos de route, donc résiste parfaitement au vent. Hormis tous ces modèles, nous pouvons également citer le vélo cyclotourisme, le vélo hybride, le vélo typé aérodynamique, le vélo polyvalent, et ainsi de suite.

Les VTT électriques, avantages et inconvénients
Les VTC, avantages et inconvénients